Des Vitraux

par Doyenné Pau-Périphérie  -  #Vitraux

Des Vitraux

 

 

 

Au moment de la déconstruction, les Ursulines offrent la rosace située au-dessus du portail principal et les deux lancettes placées de part et d'autre de la chapelle de Notre Dame.  

 

 

 

 

 

          

 

 

Mais en 1932, l'abbé Hourcade souhaite parfaire la qualité esthétique de l'édifice et confie à José Mauméjean,  maître verrier à Hendaye la réalisation des vitraux de NDBP.

Tout l'ensemble a été réalisé de 1932 à 1939 par les ateliers Mauméjean Frères à Hendaye.

       

Joseph et Carl Mauméjean

 

 

 

 

 

 

Au dessus de l'autel un petit oculus abrite une étoile jaune d'or sur fond bleu foncé.

 

       

 

     

 

Dans le choeur du sanctuaire deux petits vitraux prévus pour éclairer la statue de Notre Dame. Réalisés en grisailles, avec des entrelacs comme à l'époque cistercienne, ils sont décorés d'un chrisme marial. La teinte nacrée du verre laisse pénétrer une lumière chatoyante.

 

   

 

               

 

 

 

Dans le déambulatoire quatre petits oculi sont occupés, comme tous les autres de l'église par des anges - dont les visages appartiennent à des familles de donateurs.

 

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitraux consacrés à la vie de Marie

Pour arrêter avant la fin, passez la souris sur la vidéo et cliquez sur arrêt

 

 

 

 

 

Vitraux consacrés

aux différents sanctuaires mariaux de France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Livret Notre-Dame du Bout du Pont de L. Couet-Lannes

en vente dans l'église

 

 

Livre édité par les amis des églises du Béarn