Une histoire singulière

par Doyenné Pau-Périphérie

Une histoire singulière

 

 

Pour arrêter avant la fin, passez la souris sur la vidéo et cliquez sur arrêt

 

 

 

Entre 1734 et 1739 , le "Pont Neuf" est construit

passant sur le gave de Pau et reliant Pau à Jurançon.

Un quartier se crée alors de l'autre côté du pont.

 

Au début du XXème siècle, le chanoine Dubarat, grand érudit de son temps, offre au Chanoine Hourcade, alors curé de Jurançon, une statue de la Vierge à l'enfant datant probablement du XIIème siècle et trouvée sur un marché ! Dans un premier temps, le chanoine Hourcade confie la statue aux Servantes de Marie, qui ont alors une pension rue du XIV juillet.

 

 

 

Puis en 1922 il récupère un baraquement du champ d'aviation qu'il transfère non loin de l'emplacement actuel de l'église

 

 

 

 

En 1929, une occasion providentielle se présente à lui : le couvent des Ursulines, situé au centre de Pau, doit disparaître. Il se porte alors acquéreur de cette chapelle néogothique, construite en 1872 par l'architecte Touzis et considérée comme la

"Perle des Chapelles de Pau"

 

 

 

 

 

Le chanoine Hourcade se démène pour obtenir des finances  un paroissien, l'architecte Navarre,     assure gracieusement la conduite des travaux de destruction- reconstruction. Toutes les pierres sont répertoriées, numérotées, désenclavées durant des travaux spectaculaires, menés avec célérité. En décembre 1932, l'église achevée est bénie.

 

Notre-Dame a enfin trouvé sa place au bout du pont.

 

 

    

 

 

La cérémonie de bénédiction  de l’église se fait le

18 décembre 1932.  

 

 

 

 

     

 

 

 Journal Paroissial du 18 décembre 1933

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à l'abbé Jean Casaubon et aux paroissiens qui ont aidé, par leurs souvenirs et leurs photos, à la création de ce site.

Lulu, Monette, Mimi, Jeannine, Maïté, Sabine et Nicole